Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°2_BD.jpg
Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°11_BD.jpg
Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°5_BD.jpg
Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°10_BD.jpg
Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°8_BD.jpg
Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°6_BD.jpg

© Fiora Lumbroso, 2021

Design parade Toulon Hugo Drubay & Mobilier national_N°3_BD.jpg

© Fiora Lumbroso, 2021

L’HEURE BLEUE

PRIX MOBILIER NATIONAL 2019

 

Le jeune architecte d’intérieur a bénéficié d’une résidence de création au Mobilier national qui lui a permis de concevoir un bureau réalisé par l’ARC (atelier de recherche et de création) de l’institution.

Le bureau est un tripode en bois d’érable et de sycomore surmonté d’un vase en porcelaine avec une finition en or blanc. L’inspiration première de ce bureau est la représentation sculpturale de l’environnement méditerranéen.

 

Au-delà de sa fonction, le bureau est conçu pour procurer une expérience contemplative et mystique par ses formes sinueuses qui laissent aller à la divagation.

Pour cela, Hugo Drubay s’est intéressé à l’étude de la morphogénèse et à sa représentation sculpturale. Plusieurs formes de la nature l’ont inspiré telles les strates sédimentaires des paysages environnants, le scintillement du soleil sur l’eau, la couleur du sable ou encore la faune abyssale.

À travers les jeux de clair-obscur, le créateur révèle un langage formel poétique qui tend à réveiller chez l’utilisateur une communion avec la nature. Qu’elles soient artisanales ou de pointe, Hugo Drubay s’intéresse aux techniques qui permettent d’imiter les formes créées par la nature. 

 

Dans cette optique, il a modélisé le bureau avec l’outil numérique d’après l’étude de la géométrie sacrée et des formes paramétriques. L’ARC a ensuite sculpté le bois par fraisage numérique. Le vase en porcelaine est réalisé par coulage dans un moule en plâtre qu’Hugo Drubay a produit dans son atelier avec une imprimante 3D.

 

Le bureau est montré sur une scène comme au théâtre, dramatisé dans un décor de Méditerranée artificielle. Des poids en porcelaine lestent de grands voilages bleus confectionnés par l’atelier de tapisserie de décor du Mobilier national, qui s’ouvrent sur une tapisserie d’Alain Le Foll. Deux vases en céramique placés sur des colonnes de marbre évoquent les gardiens antiques d’un temple dédié à une divinité de la nature. La moquette produite par Codimat figure les nuages de l’Olympe. Enfin un mapping de Dino Botti projeté sur les courbes du bureau anime les ondulations de sa surface.

The young interior designer benefited from a creation residency at the Mobilier National which allowed him to design a desk made by the institution’s ARC (research and creation

workshop).

This desk is a maple and sycamore wood tripod topped with a porcelain vase with a white gold finish. This desk was primarily inspired by the sculptural representation of the Mediterranean environment. Beyond its function, this desk is designed to provide a contemplative and mystical experience through its sinuous forms allowing our minds to wander. Hugo Drubay has been interested in the study of morphogenesis and its sculptural representation. Several forms in nature inspired him, such as the sedimentary strata of the surrounding landscapes, the sun sparkling on water, the colour of sand, the abyssal fauna. Through chiaroscuro effects, the creator reveals a poetic formal language tending to awaken its user to a communion with nature. Whether hand-crafted or cutting-edge, Hugo Drubay gets interested in the techniques allowing to imitate forms created by nature.

 

To this end, he digitally modelled the desk basing on the study of sacred geometry and parametric forms. The ARC then carved the wood with digital milling. The porcelain vase is casted into a plaster mould Hugo Drubay produced in his studio with a 3D printer.


 

The desk is shown onstage just like in theatre, dramatised in an artificial Mediterranean scenery. Porcelain weights weight down large blue net fabric crafted by the Mobilier National’s decorative tapestry workshop, opening on a tapestry by Alain Le Foll. Two ceramic vases placed on marble columns evoke the ancient guardians of a temple devoted to a nature deity. The carpeting produced by Codimat represents the clouds of Olympus. Finally, a mapping by Dino Botti projected onto the curves of the desk animates the undulations of its surface.