Hugo Drubay, artiste, designer produit, architecte d'intérieur et designer graphique / Art

Tous les droits sont réservés. Les droits d'auteur pour tout matériel publié sur ce site sont réservés. Toute reproduction ou utilisation d'objets tels que des images, des vidéos, des fichiers sonores, des diagrammes et des textes est interdite sans l'accord écrit de Hugo Drubay. 

Hugo Drubay n'est pas responsable des contenus liés ou référencés depuis son site web. Les contenus ne seront pas contrôlés et sont soumis au contrôle et à la responsabilité du fournisseur. L'utilisation d'adresses postales publiées, de numéros de téléphone et d'adresses e-mails à des fins de marketing est interdite.

« L’arbre déployé » se présente au visiteur et le trouble. Sa forme est cylindrique et pure. Pourtant, les formes abstraites et naturelles qui l’habillent viennent perturber la perception d’ensemble de l’œuvre et de l’espace qui l’entoure. Pour mieux la comprendre, il faudra s’en approcher.

 

Cette œuvre a été conçue grâce à la technique du placage en livre-ouvert. Cette technique artisanale implique de découper le tronc d’un arbre en fines lamelles puis de joindre les différentes bandes de placage deux à deux, créant un effet miroir. Chaque bande est ainsi le reflet de la bande précédente créant une illusion cinématographique de la croissance de l’arbre. Le visiteur est alors amené à se rapprocher pour contempler l’objet et tenter de déchiffrer son mystère. En s’avançant, le visiteur s’engage avec l’espace, tournant autour de la forme cylindrique à son rythme. 

 

Objet de beauté et de curiosité, témoin de l’origine de la Création, cet objet architectural invite d’abord à l’observation de ses motifs, puis, à la méditation en mouvement, percevant l’espace volumétrique et le temps dans lequel il se trouve; suspendu. 

 

A la manière des taches du test de Rorschach, les motifs créés par le bois ne proposent aucune représentation prédéfinie et interpellent l’imagination. Cette pièce hors du temps renferme le mystère de son centre inaccessible et invisible. Placé dans la nature, cet objet devient une métaphore des temples antiques (Tholos). Dans un espace fermé, il renvoie aux Tempietti, “petits temples” de la Renaissance.  

 

L’arbre déployé est une nouvelle expression du temps et de l’éternité. 

Le temple d'Apollon à Delphes, Tholos, rotonde anonyme du 4e s. av. J.-C.

L’arbre déployé” (or Open Tree) is a temple. Despite its pure, circular shape, abstract patterns on its surface make it difficult to apprehend the piece at first sight, forcing the visitor to come closer and enter the exhibition space.

This piece was conceived with a traditional veneer technique. This technique involves cutting a tree trunk in Small strips and joining the strips together in a mirror like effect. Every strip mirrors the other creating symmetrical shapes. Visitors must walk toward the piece in order to better understand its mystery. Its circular shape is an invitation to a never-ending walk around it, trying to understand the secret of its invisible and unreachable interior in a meditative set of mind. Placed in the middle of nature, this object becomes a metaphor of antique temples (Tholos). In a closed space, it becomes a reference to the “Tempietti”, Small Renaissance temples. Finally, “L’arbre déployé” holds the expression of time and eternity.